English disclaimer

If you came here by total chance and you don't speak French, there's no English version, I'm too lazy.
You can use
Google Translation but the results are often really silly :).
This blog is mostly for friends, but I like to welcome web travelers, so you can enjoy the music (mp4 chaptered as podcast) by just clicking on the image of each compilation to download it. And you can post comments, I'll answer.

dimanche 11 décembre 2011

(Compil') Make Some Noise

Ho ho ho, c'est la Compil' de Noël ! Ha ba non, en fait, c'est une Compil' normale, je m'en fou un peu de Noël ... Pas de thème précis pour celle là, surtout les trucs accumulés depuis un peu plus d'un an, et qui pour une raison ou pour une autre se sont retrouvés évincés des Compil' précédentes (pas assez de place, choix d'un autre titre du même artiste à la dernière minute, etc.) mais que je voulais quand même finir par mettre.
(Clic sur l'image pour télécharger, attention, les fichiers sont désormais hébergés chez Mega, et donc pas compatible Safari pour le téléchargement.)


  • Batman est un groupe Québécois qui à juste sortit un 45t, créé dans les années 60 suite au succès de la série TV. C'est un des meilleurs titre de garage rock, à mon avis.
  • Le Clash doit être un des premiers morceau de Hip Hop de l'histoire (deux ans avant les célébres "Planet Rock" de Afrika Bambaataa (samplant d'ailleurs Kraftwerk) et "The Message" de Grandmaster Flash, qui sont "officiellement" les premiers titres de Hip Hop).

Planet Rock, Afrika Bambaataa

  • Rikk Agnew est le guitariste du premier album de Christian Death (avant la période ridicule de Valor) ainsi que de deux groupes mythiques de la scène Punk américaine, The Adolescents et D.I.
  • Les Gnomes, vieux groupe Hardcore / Punk français, qui a la particularité, comme son nom l'indique, de chanter en ... Gnome (et pas en Elfe ou en Hobbit ce qui n'aurait plus aucun sens !).
  • Alèmayèhu Eshèté est un chanteur Ethiopien, de la grande vague Rock / Jazz qu'il y a eu là bas dans les années 60-70, qu'on m'a fait découvrir il y à peu et que je trouve assez énorme.
  • Le Bob Marley est un titre qui date d'avant la période Reggae
  • Puis une série Hip Hop, avec entre autre Ol' Dirty Bastard, le rappeur le plus Punk qu'il y ai eu, puis Psycho Realm, un projet parallèle du chanteur de Cypress Hill, que je trouve bien Goth.


La pensée du jour : "La musique, c’est du bruit qui pense." Victor Hugo
Toute mes compil' sont au format podcast en mp4. © Moi, c'est pas mixé par David Guetta (putain heureusement !), c'est même pleins de pains, vous êtes libre de vous en servir pour un Baptême, un Mariage, Une Bar-Mitzvah, une Disco Mobile ou un Sacrifice Humain, mais c'est bien de pas en tirer crédit. Il est totalement interdit de le distribuer, sinon je remonte dans le temps et je tue votre arrière grand-mère.
Si le lien est mort, un message dans les commentaires, merci.
Eddie Cochran Gene Vincent The Electras Batman New York Dolls David Bowie The Clash Rikk Agnew Starshooter Parabellum Les Gnomes Fugazi Helmet Kylesa Killing Joke Front 242 Depeche Mode New Model Army Fields Of The Nephilim Alèmayèhu Eshèté Bob Marley Antipop Consortium Sage Francis Beastie Boys Ol' Dirty Bastard Kool Keith The Psycho Realm Cypress Hill Dead Can Dance Wolfgang Amadeus Mozart

samedi 22 octobre 2011

(Compil') Venez à Moi les Petits Enfants

Bon j'ai été un peu débordé, alors j'ai requis de l'aide pour cette compil', on l'a faite à deux, ma fille et moi. Une partie des titres ont été choisis par elle, même si j'avoue que je ne sais pas si elle les a choisis genre "ouais trop bien ça swing ça" ou "mais au secours, quels gouts de chiottes il a mon père". Donc quand elle réagissait dans le ventre de sa mère, je mettais consciencieusement de coté la chanson, et j'ai complété après, ce qui nous donne un truc un peu ... éclectique on va dire (pour ne pas dire complètement n'importe quoi). Allez, je vous présente donc ma première Compil' familiale ! Mes excuses par avance pour le petit texte explicatif, je le fais dans le super speed sans me relire :).
(Clic sur l'image pour télécharger, attention, les fichiers sont désormais hébergés chez Mega, et donc pas compatible Safari pour le téléchargement.)


  • A tout seigneur, tout honneur, je me devais de commencer par Casimir !
  • Puis Siouxsie, bon, j'avoue, facile sur ce coup là ...
  • Le Alien Sex Fiend, et le Joy sont des "choix" de mademoiselle, et le Mongoloïd je le trouvais bien au milieu, travail d'équipe en somme.
  • Elle s'endort très bien avec les Dubliners, ce doit être son 1/4 Irlandais, donc un petit Medley de titres des Dubliners par les Pogues me semblait assez approprié, enchainé sur une reprise d'un titre traditionnel Italien du XIVeme siècle par Dead Can Dance, pour son 1/4 de sang Italien.
  • Pour le générique de Game of Thrones, c'est qu'elle l'a tellement bouffé dans le ventre de sa mère (je regardais l'épisode, puis on le regardais ensemble, puis des fois je le reregardais seul ...) que je me devais de la caser quelque part.
  • Bizarrement, alors qu'on lui en a mis pleins pendant la grossesse, et malgré son 1/4 Jamaïcain, cette petite n'aime pas du tout, mais alors du tout, le Reggae ni le Ska ... Comme je lui ai mis tout les jours "London Calling" des Clash (l'album de Rock ultime, tout y est), et que ce titre est une reprise d'un vieux groupe de Reggae Jamaïcain, j'ai choisis ce moyen détourné pour caser du Reggae :).
  • Le Wampas était sur une compil' pour petit frères de Punks, "Mon grand frère est un rocker", et le titre était plus qu'approprié pour le thème de cette compil', et le Béru un 45t sur un film Japonais ou les enfants ce rebellent et prennent le pouvoir aux adultes (après il y eu une version album mais elle est toute pourrite).
  • Les Nonnes Troppo avec un titre sur l'Afrique, comme je l'ai, dis, elle est 1/4 Jamaïcaine, donc Africaine, donc le Nonne Troppo ... un peu capilotracté je l'admet, mais les Nonnes Troppo, comme Sttellla, c'est tellement débile enfantin que je ne pouvais pas passer à coté.
  • Le Beastie Boys est bien enfantin aussi, mais avec un texte d'un machisme rarement vu (à part chez les Stranglers peut être) alors je me dis que je l'ai mis comme mise en garde ... même si c'est juste parce que je le trouve à hurler de rire.
  • The Animals, Jerry Lee Lewis, les Damned et le Bowie sont des "choix" de ma fille, comme quoi cette petite à du gout, et le B.B. King c'est pour sa mère qui l'a beaucoup beaucoup écouté dans les jours précédents la naissance (fallait bien que je fasse un p'tit geste pour la mère quand même, elle a accès au blog ...).
  • Le New Model Army pourrait se résumer à "une bonne fessé ça fait du bien, c'est quoi ces parents trop je m'en foutiste".
  • Patti Smith est, à mon sens, un modèle de femme, et de plus ma fille s'endort super bien en l'écoutant, donc hopla sur la compil', pis vu ce qu'elle me pisse dessus quand je la change, me suis dis qu'une histoire de pipi avait bien sa place sur cette compil' ...
  • On avait lu que les bébés étaient super réceptif aux basses, vu sa réaction sur le Cure, ou elle s'était mise à taper dans tout les sens, je pense qu'effectivement ça fonctionne bien les basses, tout comme le Velvet Underground, ou elle adore tout particulièrement la voix de basse de Nico.
  • Le Noir Désir est loin d'être un de mes titres préféré mais à chaque fois ça l'apaise direct, donc ...
  • Le Pink Floyd est une petite vacherie pour la mère, je suis vraiment bourré d'humour ;).
  • Et pour finir, le titre qui passait quand elle est née, on n'aurait pas pu mieux tomber.


La pensée du jour : "Ceux qui disent "dormir comme un bébé", en général, n'en ont pas."
Toute mes compil' sont au format podcast en mp4. © Moi, c'est pas mixé par David Guetta (putain heureusement !), c'est même pleins de pains, vous êtes libre de vous en servir pour un Baptême, un Mariage, Une Bar-Mitzvah, une Disco Mobile ou un Sacrifice Humain, mais c'est bien de pas en tirer crédit. Il est totalement interdit de le distribuer, sinon je remonte dans le temps et je tue votre arrière grand-mère.
Si le lien est mort, un message dans les commentaires, merci.
Christophe Izard, Roger Pouly Siouxsie and the Banshees Alien Sex Fiend Devo Joy Division The Pogues Dead Can Dance Ramin Djawadi The Clash Les Wampas Bérurier Noir Les Nonnes Troppo Sttellla The Creatures Beastie Boys The Animals B.B. King Jerry Lee Lewis The Damned David Bowie New Model Army Patti Smith The Cure The Velvet Underground Nico Noir Désir Pink Floyd Justin Sullivan & Friends

jeudi 1 septembre 2011

(Compil') 15 ans de Bal des Vampires : Stéphane vol. 3

Et voilà le 3éme volume de la compil' BdV de Stéph, ce qui conclut la série BdV. Et ce qui veut dire que je vais devoir trouver le temps d'en refaire d'autres :)
(Clic sur l'image pour télécharger, attention, les fichiers sont désormais hébergés chez Mega, et donc pas compatible Safari pour le téléchargement.)
Note de Stéphane : Cette dernière playlist se concentre sur les fins de soirées de l'ère Carnage Dream (1998/2007). L'occasion de passer des groupes (Minimal Compact, Norma Loy, Dance Society, Dead Can Dance, Cocteau Twins...) souvent absents des programmation parisiennes d'alors. Et de terminer sur une longue plage cold wave histoire de bien attaquer la journée du dimanche. Avec en final l'hypnotique « Psychonaut » de Fields Of The Nephilim.

La pensée du jour : "Juste une autre face de Lucy qui pleure." Vieille private joke, cherchez pas, c'est nul ;).
Toute mes compil' sont au format podcast en mp4. © Moi, c'est pas mixé par David Guetta (putain heureusement !), c'est même pleins de pains, vous êtes libre de vous en servir pour un Baptême, un Mariage, Une Bar-Mitzvah, une Disco Mobile ou un Sacrifice Humain, mais c'est bien de pas en tirer crédit. Il est totalement interdit de le distribuer, sinon je remonte dans le temps et je tue votre arrière grand-mère.
Si le lien est mort, un message dans les commentaires, merci.
Einstürzende Neubauten | Haus Der Lüge | Haus Der Lüge Virgin Prunes | Caucasian Walk | ...If I Die, I Die Norma Loy | Lesbiche Voodoo Teenagers | Psychic Altercation Minimal Compact | Deadly Weapons | Deadly Weapons Collection d'Arnell-Andréa | Les Cendre~Lisières | Villers-aux-Vents Ikon | Fall Apart | In The Shadow Of The Angel New Model Army | I Love The World | Thunder And Consolation Anne Clark | Now | Hopeless Cases The Frozen Autumn | Wait For Nothing | Pale Awakening Das Ich | Gottes Tod | Die Propheten New Order | Procession | Substance Clan Of Xymox | Louise | Medusa Dead Can Dance | The Trial | Dead Can Dance The Cure | A Strange Day Cocteau Twins | Blind Dumb Deaf (Peel Session) | Garlands Joy Division | Heart And Soul | Closer The Chameleons | Second Skin | Script Of The Bridge The Danse Society | The Seduction | Heaven Is Waiting Fields Of The Nephilim | Psychonaut Lib III | Revelations

lundi 15 août 2011

(Compil') 15 ans de Bal des Vampires : Stéphane vol. 2

Et je continue sur ma lancée "heureusement que des potes on fait des compils parce que je n'ai pas le temps en ce moment !". Deuxième partie de la compil' de Fanou, qui là pour le coup devient très très différente des miennes (et c'est là l'intérêt :)).
(Clic sur l'image pour télécharger, attention, les fichiers sont désormais hébergés chez Mega, et donc pas compatible Safari pour le téléchargement.)

Notes de Stéphane : La vague gothique des années 90 a toujours été bien représentée au BDV. Dont acte ici : Corpus, Garden Of Delight, Merry Thoughts, Faith & The Muse ou les éternels oubliés Mephisto Walz. Autre tendance caractéristique de l'époque, le métal indus a toujours largement squatté le dancefloor des caves Lechapelais. Difficile donc de passer à côté des Young Gods, FLA ou de l'inséparable doublette NIN/Ministry. Ce qui permettait souvent d'enchaîner sur une bonne séquence d'EBM plus (Nitzer Ebb, F242) ou moins (VNV Nation, Covenant) traditionnelle. Quant à Skinny Puppy j'ai toujours préféré au sempiternel « Assimilate », ce titre « The Choke », qui conclue cette seconde sélection.

La pensée du jour : "Je conserve clairement un blanc, le vide. La plaie de mon âme, la marque sur mon coeur, son règne acide." Essayez de chanter en français certains titres écrit en anglais, vous allez voir, ça devient soudain extrêmement ridicule.
Toute mes compil' sont au format podcast en mp4. © Moi, c'est pas mixé par David Guetta (putain heureusement !), c'est même pleins de pains, vous êtes libre de vous en servir pour un Baptême, un Mariage, Une Bar-Mitzvah, une Disco Mobile ou un Sacrifice Humain, mais c'est bien de pas en tirer crédit. Il est totalement interdit de le distribuer, sinon je remonte dans le temps et je tue votre arrière grand-mère.
Si le lien est mort, un message dans les commentaires, merci.
Corpus Delicti | Saraband | Sylphes Mephisto Walz | Tangia | The Eternal Deep Faith & The Muse | All Lovers Lost | Elyria The Garden Of Delight | Necromanteion (S.O.C.R.) | Necromanteion IV The Merry Thoughts | We Love To | Psychocult (A Blueprint) The Young Gods | Kissing The Sun | Only Heaven Front Line Assembly | Liquid Separation | Millenium Ministry | N.W.O. (Extended Mix) | N.W.O. Cubanate | Oxyacetylene | Cyberia Nine Inch Nails | Wish | Broken Velvet Acid Christ | Futile (98') | Fun With Knives Oil 10 | Lost In Metropolis | Arena Covenant | Go Film! | Europa VNV Nation | Joy | Praise The Fallen :Wumpscut: | Soylent Green | Music For A Slaughtering Tribe Front 242 | Tragedy (For You) | Tyranny >For You< Nitzer Ebb | Murderous | That Total Age Skinny Puppy | The Choke | Bites

mercredi 3 août 2011

(Compil') 15 ans de Bal des Vampires : Stéphane vol. 1

Allez hop, la suite des compil' BdV. Désolé pour le peu d'update de ces derniers temps, mais déménagement toussa toussa, un peu beaucoup occupé.

La Compil' de Stéphane est aussi faites pour être écouté bout à bout. Pour des raisons pratiques, elle est découpé en trois fichiers, pour une durée totale de 4h30. Stéphane a été aux platines pendant la période "Carnage Dream" du Bal, de 1998 à 2007.
(Clic sur l'image pour télécharger, attention, les fichiers sont désormais hébergés chez Mega, et donc pas compatible Safari pour le téléchargement.)

Notes de Stéphane : Playlist classique de mes programmations de début de soirée. Du classique old school (Christian Death, Bauhaus, Sisters, Siouxsie, Cult), des choix plus persos (Play Dead, Red Lorry, Specimen, le « Follow The Leaders » de Killing Joke) et une petite charge de dark wave (Eternal Afflict, Projet Fourchette, Calva Y Nada, Qntal ou les trop méconnus Sleeping Dogs Wake).
Et un petit Depeche Mode pas dégueu en prime (« Stripped »).

La pensée du jour : "Come on my love, Let's going on, I know you know, I'll never let you go, Come on my love, Let's going on, No, I will never feel that way again, But you know, my love, I can't fool me." Grand tube de Stéphane qu'il n'a pas osé mettre sur les compil'
Toute mes compil' sont au format podcast en mp4. © Moi, c'est pas mixé par David Guetta (putain heureusement !), c'est même pleins de pains, vous êtes libre de vous en servir pour un Baptême, un Mariage, Une Bar-Mitzvah, une Disco Mobile ou un Sacrifice Humain, mais c'est bien de pas en tirer crédit. Il est totalement interdit de le distribuer, sinon je remonte dans le temps et je tue votre arrière grand-mère.
Si le lien est mort, un message dans les commentaires, merci.
Christian Death | Cavity - First Communion | Only Theatre Of Pain Bauhaus | Third Uncle | The Sky's Gone Out Play Dead | Isabel | Resurrection Killing Joke | Follow The Leaders | What's THIS For...! The Cult | She Sells Sanctuary | Love The Sisters Of Mercy | Walk Away | First And Last And Always The Mission | Over The Hills And Far Away | The First Chapter Siouxsie & The Banshees | Fireworks | Twice Upon A Time 84-92 The Breath Of Life | Nasty Cloud | Taste Of Sorrow The Eternal Afflict | Agony, I Like | (Luminographic) Agony Calva Y Nada | Rascheln | Días Felizes Sleeping Dogs Wake | She | Threnody Qntal | Ad Mortem Festinamus | I Leæther Strip | Adrenalin Rush | Solitary Confinement Project Pitchfork | Renascence | IO Depeche Mode | Stripped | Black Celebration Soft Cell | Sex Dwarf | Non-Stop Erotic Cabaret Alien Sex Fiend | R.I.P. - Blue Crumb Truck | All Our Yesterdays Specimen | Syria | Azoic Xmal Deutschland | Qual | Fetisch Red Lorry Yellow Lorry | Monkey's on Juice | Smashed Hits

mardi 12 juillet 2011

(Compil') 15 ans de Bal des Vampires : Guillaume

Un premier "guest", pour suivre dans la série compil' Bal des Vampires. Guillaume a officié au Bal de 94 à 98. Voici sa petite sélection.
(Clic sur l'image pour télécharger, attention, les fichiers sont désormais hébergés chez Mega, et donc pas compatible Safari pour le téléchargement.)

Notes de Guillaume : Bon, comme mon QI semble largement inférieur à la moyenne, je n’ai pas correctement fait mes devoirs, j’ai fait une compil qui inclut aussi quelques morceaux qu’on n’a jamais passé au Bal ! Soit parce que je ne les connaissais pas encore à l’époque — Los niños del Parque, (sûrement un des premiers faits d’arme pré-électro de ‘81, avec des ex-futurs collaborateurs de Neubauten et D.A.F), la petite pépite After dark du groupe Flowers (découvert sur la compil Mutant Pop 78/79), ou encore l’étonnant “Mots” de la française Ruth, ... — soit parce qu’ils sont sortis après ma sortie du Bal — Ritalin, Frenchbloke & Son.
Bon OK on ne les a pas passés, mais si l'on avait voyagé dans le temps, on l’aurait fait, c’est dans la mouvance, alors c’est assumé !
Le reste est assez représentatif de mes choix musicaux et de ma véritable fonction au bal, qui au-delà de vider les poubelles de cadavres de bières (oui oui on faisait tout :) s’apparentait aussi à vider la piste, lorsqu’après quelques tubes rageurs de Christophe ou Mato je passais un petit Residents, du Malaria ou encore du Père Ubu, avec pour effet immédiat une ruée vers le bar de l’immense majorité du dance floor. Assumé aussi ! Il y avait heureusement quelques personnes de bon goût (ou trop imbibées :) pour apprécier...
Le ‘Beers, Steers and Queers’ des Rev’Co, découvert et écouté en boucle à l’époque chez Christophe, nous a servi d’intro pendant cette période ‘Nave of Insane’ de 94 à 98.
(et pour mieux justifier le ‘quasiment’ de Mato sur son ouverture du Vol.1 - cf ci-dessus)
Donc voici une petite sélecta plutôt orientée post-rock / minimal-synth, à écouter de préférence avec la pochette sur la tête, comme il se doit. Sortez vos vinyls !

La pensée du jour : "Omar m'a tuer, Guillaume m'a sardier !"
Toute mes compil' sont au format podcast en mp4. © Moi, c'est pas mixé par David Guetta (putain heureusement !), c'est même pleins de pains, vous êtes libre de vous en servir pour un Baptême, un Mariage, Une Bar-Mitzvah, une Disco Mobile ou un Sacrifice Humain, mais c'est bien de pas en tirer crédit. Il est totalement interdit de le distribuer, sinon je remonte dans le temps et je tue votre arrière grand-mère.
Si le lien est mort, un message dans les commentaires, merci.
1. Beers, Steers & Queers / Revolting Cocks 2. Yu-Gung / Einstuerzende Neubauten 3. K Y Re:amin / Ritalin 4. Tragedy (For You) / Front 242 5. Co Co Pino / Deutsch Amerikanische Freundschaft 6. Insecticide / Fad Gadget 7. Los ninos del Parque / Liaisons Dangereuses 8. Your Turn To Run / Malaria 9. The Flowers - After Dark / The Flowers 10. I dig you / Cult Hero 11. The Modern Dance / Pere Ubu 12. Blass Schlafen Rabe / Holger Hiller 13. Mandelay Song / The Flying Lizards 14. Jocko Homo / Devo 15. Electrocutioner / The Residents 16. Gerry and the Holograms / Gerry and the Holograms 17. Neiflheim / Sixth Comm 18. Freundschaft / Plus Instruments 19. Disco Rough / Mathematiques Modernes 20. Nag Nag Nag (Original Mix) / Cabaret Voltaire 21. T.V.O.D. / The Normal 22. Just Like Eddie / Silicon Teens 23. Mots / Ruth 24. Alan Vega - Jukebox Babe / Alan Vega 25. Eisbar / Grauzone 26. Ghost Rider / Suicide 27. Sexy Model / Frenchbloke and Son 28. Just One Look / Klaus Nomi 29. Sweet Transvesite / Rocky Horror Picture Show

lundi 20 juin 2011

(Compil') 15 ans de Bal des Vampires : Mato vol. 3

Et pour finir, le troisième et dernier volume de la compil' "15 ans de Bal des Vampires : Mato". Pour la description, encore une fois, c'est comme le volume 1. Prochainement les Compil' BdV de Guillaume et de Stéphane.
(Clic sur l'image pour télécharger, attention, les fichiers sont désormais hébergés chez Mega, et donc pas compatible Safari pour le téléchargement.)

L'image est un dessin de Fab' de l'incontournable site du Crobard.
  • Bon alors, pour ce dernier volume, petit début Métal-Indus. Le remix du Heresy de Nine Inch Nails est en fait un mélange entre la version album et la version remix, que j'avais fais à l'époque pour le mettre sur le CD compil' qu'on "éditait" au Bal. La compil' s'appelait "Terminal Bozo" et était totalement "produite" par nos soins. Et en 1996, faire sois même des CD n'était pas une mince affaire ;).
  • Skinflower des Young Gods, comme le N.W.O. de Ministry et le Millenium de Killing Joke ont une particularité commune : ce sont des groupes qui existaient chacun bien avant ces titres, mais qui ont connus un bien plus grand succès à ce moment là et on été projetés dans la cour des incontournables (pour Killing Joke, ce fût plus un revival qu'une découverte par un plus grand publique).
  • Treponem Pal est le seul très bon groupes français de cette mouvance, et même si cet album ressemble un peu beaucoup aux Young Gods (il fût d'ailleurs produit par le chanteur des YG) je le trouve exceptionnel.
  • Rosetta Stone, ils ont commencé par faire de la copie pure de Sisters-Mission, mais on su évoluer par la suite, j'aimais bien ce mélange de Goth classique et de machines.
  • Somptueuse reprise de Rod Stewart "Do you think I'm sexy" (attention, le clip vaut son pesant de coupe de cheveux 80's, et le clip de la version Revolting Cocks est assez énorme aussi). On retrouve le chanteur de Ministry dans les Revolting Cocks d'ailleurs.
  • Le Wire détient un record. C'est le titre le plus court qu'y n'ai jamais été passé au Bal. 27 secondes, j'en avais chié :).
  • De nouveau une petite série Ponk, dont le Toy Dolls, particulièrement festif, c'était toujours un grand bordel, plein de hurlements, quand on le passait.
  • Après cela, je reprend l'enchainement (d'une facilité indiscutable) que j'aimais beaucoup Peter - Skeletal - Xmal (et qui est aussi sur Pierre Qui Roule), suivis par un Siouxsie histoire de rester dans les évidences.
  • Le Love Like Blood est un des rares morceaux typiquement Goth avec un message politique (sur l'apartheid ... d'ailleurs, comme disaient les Nuls, en Afrique du Sud, tout le monde est contre la ségrégation raciale, à part Ted).
  • Psychonaut, des Fields of the Nephilim est un des titres les plus "mystique" que je connaisse, la ligne de basse est hypnotique, la voix semble venir d'une autre dimension, un de mes morceaux culte.
  • Le premier album des Chameleons, dont provient "Don't Fall" est un bijou, du début à la fin. Il fait partit de ces rares disques ou chaque titre est un tube (comme le Peter and The Test Tube Babies de The Jinx d'ailleurs).
  • Et pour finir, comme à quasiment chaque fin de Bal des Vampires, Faith, de Cure, en version live de 10 mn. Parfait pour faire retomber la pression, il commence d'ailleurs par "This is the last song, it's call Faith" et fini par "Thank you, good night". Comme on n'a jamais voulu faire disco mobile en ayant un micro, Robert Smith le faisait pour nous, parfait.
Comme dit précédement, pour le reste, trop à dire ou pas assez :).

La pensée du jour : "Pardon me but your teeth are in my neck." Sous-titre amerlocains du "Bal des Vampires".
Toute mes compil' sont au format podcast en mp4. © Moi, c'est pas mixé par David Guetta (putain heureusement !), c'est même pleins de pains, vous êtes libre de vous en servir pour un Baptême, un Mariage, Une Bar-Mitzvah, une Disco Mobile ou un Sacrifice Humain, mais c'est bien de pas en tirer crédit. Il est totalement interdit de le distribuer, sinon je remonte dans le temps et je tue votre arrière grand-mère.
Si le lien est mort, un message dans les commentaires, merci.

Einstürzende Neubauten Nine Inch Nails The Young Gods Die Krupps Ministry Treponem Pal Killing Joke Rosetta Stone Revolting Cocks Depeche Mode Wire Sex Pistols The Clash Ramones The Buzzcocks Toy Dolls X-Ray Spex Peter And The Test Tube Babies Skeletal Family Xmal Deutschland Siouxsie and the Banshees The Sisters of Mercy Love Like Blood Fields Of The Nephilim Joy Division Bauhaus Alien Sex Fiend New Model Army Noir Désir The Danse Society The Chameleons Siouxsie and the Banshees The Cure

mercredi 1 juin 2011

(Compil') 15 ans de Bal des Vampires : Mato vol. 2

Deuxième volet de la compil' "15 ans de Bal des Vampires : Mato". Pour la description, c'est comme le volume 1.
(Clic sur l'image pour télécharger, attention, les fichiers sont désormais hébergés chez Mega, et donc pas compatible Safari pour le téléchargement.)


  • On retrouve la version live de Jumping Someone Else's Train / Another Journey By Train de Cure, qui est déjà sur la Compil' Poivre & Sel. La ligne de basse de la deuxième partie est trop dansante pour ne mettre que la version normale en soirée.
  • Même si l'on a fait quelques soirées "spéciale 80's" ou on passait beaucoup de New Wave, on faisait toujours une petite séquence pendant les soirées classiques. Je suis ultra fan du premier album de Talk Talk, et dans l'ensemble, à part le New Order, je trouve que les titres que j'ai mis ici n'ont pas trop mal vieillis.
  • Marilyn Manson ... le grand débat des soirées Goth. À une époque, on devait bien nous demander 200 fois par soirées d'en passer. Pour ma part, j'aime beaucoup le premier album, et je me suis en général contenté de celui ci.
  • Puis la petite série plus métal. Il y a eu pas mal de titres qui cartonnaient en soirées au début des années 90 mais que je trouvais trop anachroniques pour les mettre aujourd'hui. Mais c'est un sacré souvenir, les 300 Goths en train de hurler "fuck you I won't do what you tell me" avec des attitudes de rappeurs, sur Rage Against The Machine, alors que le jour ou j'ai passé un Cypress Hill, les mêmes m'ont jeté leurs verres de bières à la tronche :).
  • Les Tétines Noires, c'est une longue histoire avec le Bal. En plus d'être des amis et des grands habitués du BdV, ils ont fait une performance pendant une soirée. Enfermé dans une tente, leurs instruments branchés uniquement sur des écouteurs, ils faisaient entrer les gens deux par deux pour leur jouer un morceau. C'était le Juke Box vivant, grand souvenir, superbe performance. A mon sens le meilleur groupe français autour du mouvement Gothique.
  • Cover de Kraftwerk par Rammstein, c'est le seul titre de Rammstein que je n'ai jamais passé, je ne suis pas fan du tout de ce groupe mais la reprise est pas mal :).
  • "Hey, c'est quoi ça Valentine ? - C'est Front Line Assembly - Ça d'accord, mais c'est remixé par qui ? - Par Front Line Assembly ..." (vieille private joke, désolé). J'ai frôlé l'infarctus un paquet de fois sur ce titre, à sauter partout comme un dingue.
Encore une fois, pour le reste, trop à dire, ou pas assez :).

    La pensée du jour : "Albator, Albator, Capitaine au cœur d'or. Albator, Albator, Bien plus fort que la mort. Tu es toujours au rendez-vous, N'importe quand, n'importe où, Tu es toujours au rendez-vous, Toujours avec nous." Tube du BdV que je n'ai pas osé mettre sur les Compil'.
    Toute mes compil' sont au format podcast en mp4. © Moi, c'est pas mixé par David Guetta (putain heureusement !), c'est même pleins de pains, vous êtes libre de vous en servir pour un Baptême, un Mariage, Une Bar-Mitzvah, une Disco Mobile ou un Sacrifice Humain, mais c'est bien de pas en tirer crédit. Il est totalement interdit de le distribuer, sinon je remonte dans le temps et je tue votre arrière grand-mère.
    Si le lien est mort, un message dans les commentaires, merci.
    New Model Army Fields Of The Nephilim The Cure Joy Division Jad Wio Public Image Limited Talk Talk Visage New Order Orchestral Manoeuvres In The Dark Soft Cell The Smiths Love and Rockets Bauhaus Death Cult Marilyn Manson White Zombie Faith No More Prong Devo The Chemical Brothers The Prodigy Wire The Sisters of Mercy Siouxsie and the Banshees David Bowie The Velvet Underground The Lords of the New Church Les Tétines Noires Virgin Prunes Alien Sex Fiend Leæther Strip Rammstein Front Line Assembly

    vendredi 6 mai 2011

    (Compil') 15 ans de Bal des Vampires : Mato vol. 1

    Thématique spéciale pour cette compil', qui est en fait découpé en 3 parties. Le Bal des Vampires était une soirée Goth Batcave Punk Indus (bon, une soirée Goth quoi), sur Paris, qui a existé pendant un peu plus de quinze ans. Si vous êtes curieux, un petit historique est disponible ici. Pour résumer, la soirée a commencé avec une personne aux platines, puis deux autres équipes s'y sont succédées. Une partie d'entre eux a décidé récemment de laisser un témoignage musical de ce que furent ces soirées.
    Pour commencer, la première partie (sur 3) faites par Mato, qui fût présent du début à la fin du Bal.
    Il y a quelques (rares) doublons avec les compil' précédentes, en général je m'arrange pour éviter cela, mais comme là il s'agit de témoigner de ce qui passait au BdV, et des "tubes" de la soirée, je n'allais pas sabrer dans la compil' juste pour éviter une redite.
    Je posterais ici aussi les Compil' faites par les autres, ce qui devrait au final faire pas moins de huit fichiers, deux Compil (Mato et Stéphane) en 3 volumes, et deux Compil' (Guillaume et Christophe) en 1 volume.
    Les trois parties "Mato" sont faites pour s'enchainer, et l'ensemble faisant plus de 7h, il y a de quoi tenir la soirée entière (le Bal ouvrait en général vers 22h30 et terminait vers 6h). Encore plus que pour les autres compil', le petit malin qui fait des soirées Goth aujourd'hui et qui récupérerait ces fichiers pour les diffuser ne mériterait que mépris, opprobre populaire et lapidation en place publique par une foule animé d'un judicieux courroux vengeur contre ce plagieur éhonté.
    (Clic sur l'image pour télécharger, attention, les fichiers sont désormais hébergés chez Mega, et donc pas compatible Safari pour le téléchargement.)

    • Quasiment tout les BdV, pendant 15 ans, tout DJ confondus, ont ouverts sur l'homme à l'harmonica, repris par les Fields of the Nephilim, donc quoi de plus juste que de commencer cette sélection par ce titre. 
    • Petit passage Punk Français sur ce volume 1, ainsi que de la vague Electro Allemande du début des années '90.


    • La version du Killing Joke est assez rare, et c'est vraiment mon titre préféré (découvert grâce à la reprise qu'en avait fait Every New Dead Ghost sur leur album live, d'ou l'enchainement, et ouais, j'en ai de la suite dans les idées !).

    • Le Béru reste un des grands moments de pogos et hurlements en tout genre du BdV, et qui nous permettait d'afficher clairement la couleur dans un mouvement trop souvent accusé d'ambigüité politique.
    • Je crois que j'ai du mettre l'enchainement Spiritual Cramp & Romeo's Distress à chaque Bal, j'ai du mal à considérer que ce sont deux titres différents tellement l'enchainement est naturel.
    • Le Eternal Afflict n’a vraiment pas bien vieillis à mon gout, mais ça a été un tel tube au Bal que je ne pouvais pas le laisser de coté. Le morceau construit pour le dance floor au point que ça en devient presque un truc ridicule, mais ridicule avec le charme de la nostalgie ;)

    • Les Young Gods et Neubauten, je n'aimais pas quand j'étais ado, et c'est parce que je ne pouvais pas décemment faire une soirée sans, que j'ai commencé à passer précisément ces deux morceaux. Aujourd'hui, ce sont parmi mes groupes préférés.
    • J'ai du voir Front 242 quatre ou cinq fois en concert, après 1998, et, que ce soit en concert ou en soirée, j'ai frôlés l'infarctus chaque fois que j'ai entendu Happiness tellement ce titre me fait sauter partout.

    Pour le reste, rien de spécial (ou alors trop :)) à dire.


    La pensée (Goth) du jour : "My life has no purpose, no direction, no aim, no meaning, and yet I'm Happy. I can't figure it out. What am I doing right ?" ("Ma vie n'a pas de but, pas d'orientation, pas d'objectif, pas de sens, et pourtant je suis heureux. Je ne comprends pas. Qu'est ce que je fais bien ?") Snoopy
    Toute mes compil' sont au format podcast en mp4. © Moi, c'est pas mixé par David Guetta (putain heureusement !), c'est même pleins de pains, vous êtes libre de vous en servir pour un Baptême, un Mariage, Une Bar-Mitzvah, une Disco Mobile ou un Sacrifice Humain, mais c'est bien de pas en tirer crédit. Il est totalement interdit de le distribuer, sinon je remonte dans le temps et je tue votre arrière grand-mère.
    Si le lien est mort, un message dans les commentaires, merci.
    Fields Of The Nephilim Bauhaus The Cure A Wedding Anniversary Siouxsie And The Banshees Joy Division New Model Army Killing Joke Every New Dead Ghost Noir Désir Bérurier Noir Ludwig von 88 Oberkampf Parabellum Dead Kennedys The Stooges The Cramps Red Lorry Yellow Lorry The Cult The Mission The Sisters of Mercy Christian Death Bauhaus Das Ich Project Pitchfork The Eternal Afflict The Young Gods Ministry K.M.F.D.M. Nine Inch Nails Front 242 Einstürzende Neubauten

    vendredi 1 avril 2011

    (Compil') C'est Dans Les Vieux Pots ...

    ... qu'on fait les meilleurs reprises ! Voilà une compil' entièrement dédié aux reprises. Pour faire une bonne reprise, il vous faut :

    Préparation : 20 min
    Cuisson : 2 h 52 mn 59 s

    Ingrédients (pour 1 groupe) :
    - 2 bonnes oreilles minimum (voir un bon sonotone)
    - 1 cuillère à soupe d'originalité
    - 2 cuillère à soupe d'arrangements
    - 1 cuillère à café de style personnel (pas du surgelé !)
    - 1 grappe d'instruments
    - 1 Studio d'enregistrement
    - 1 bon kg d'influences musicales
    - 200 g de flemme (sinon on compose)
    - Alcool et drogues (à discrétion)
    - 1 oignon (facultatif)

    Préparation :
    Prenez le groupe avec ses instruments, faites le mariner dans la flemme. Ajoutez l'alcool et les stupéfiants en studio, laissez revenir avec les influences musicales à petit feu.
    Pendant ce temps, mélanger dans un bol l'originalité, le style personnel et les arrangements. Ajoutez lentement le mélange à la préparation sur le feu. Touillez vigoureusement pour éviter que cela n'attache.
    Laissez sur feu vif pendant quelques heures, puis laissez reposer jusqu'au lendemain.
    Gouter pour vérifier que cela n'ai pas tourné au vinaigre, puis servez tiède. Décorez d'un oignon si le coeur vous en dit.
    Clic sur l'image pour obtenir le fichier.

    • Sur cette compil', j'ai essayé d'avoir des thématiques. Ça commence avec Patti Smith, le magnifique album de reprise qu'elle a fait, Twelve. Elle reprend Nirvana, suivit par Nirvana qui reprend Bowie, Bowie qui reprend les Kinks, les Kinks qui reprennent Chuck Berry, et là j'ai changé de thématique, sinon j'en serais arrivé au premier homme des cavernes qui avait fait une reprise du 1er grand tube de l'histoire, "Je tape sur un caillou avec mon gourdin" (encore repris il y a peu par David Guetta).
    • Puis un thème Beatles, judicieusement conclut par Hendrix, qui me permet d'enchainer sur les Cure qui reprennent Hendrix, avec une mention spéciale à la reprise d'Aretha Franklin, qui a su transfigurer Eleanor Rigby.
    • J'ai toujours aimé le personnage de Rachid Taha, depuis carte de séjour, et je trouve assez brillante son idée de reprise de Rock The Casbah en Arabe, et en plus pas mal d'actualité. J'ai une autre version, live, de cette reprise, avec Brian Eno et Mike Jones en plus (rien que ça !), mais hélas la voix de Taha est presque inaudible et on se rend difficilement compte qu'il chante en Arabe, donc j'ai mis la version album.
    • Je passe quelques titres pour en venir à la reprise de New Model Army par Sepultura, c'est grâce à cette reprise que j'avais découvert Sepultura à l'époque. Puis, duo improbable, New Model & Tom Jones, reprise qui figurait sur une compil' au profit des sans abris Londoniens. Pour rester dans les reprises des Stones, deux versions quasi opposé de Satisfaction, entre le punk électronique de Devo et la soul d'Otis Redding, tout les deux, à mon sens, meilleurs que l'original.
    • La série Gainsbourg commence avec un petit montage que j'ai fait entre la version anglaise et française de "Laisse Tomber les Filles", suite à avoir vu Tarantino faire ça dans le générique de fin de Death Proof. Et encore deux visions diamétralements opposés, entre l'industrielle de Neubauten et le reggae de Byron Lee pour "Je T'Aime Moi Non Plus".
    • Petite série musique de film. Magazine, un des grands groupe de la vague Punk, trop méconnus à mon gout, suivit par un "Pink Panther" souvent attribué par erreur à Mr Bungle, et une version totalement déjanté du Parrain.
    • La reprise de NIN par Johnny Cash est devenue un monument, éclipsant trop celle de Depeche Mode, pourtant largement aussi puissante.
    • Une version vraiment personnelle de Mala Vida par les VRP, qui vaut son pesant de connerie. Je ne connais pas vraiment les Betteraves, je dois avouer, mais leur version de Pavillon 36 est extrêmement bien trouvée ! Vient une série "chansons françaises par des groupes punk", qui se conclut par une reprise des Ludwig faites par votre serviteur, dans laquelle j'ai trainé ce pauvre K-Shoo qui ne se doutait pas du traquenard dans lequel il se fourrait ... pas pu m'empêcher de la mettre celle là.
    • Pour finir, un survol rapide, les Sisters of Mercy reprennent du Dolly Parton, ça vaut le détour; la reprise de Portishead est une demi reprise vu que c'est la vrai chanteuse dessus, mais le coup de mettre de la trompette, et le break à la fin, j'ai été bluffé; la reprise de dancing Barefoot représente beaucoup pour moi, j'avais une quinzaine d'années, ça me rappelais vaguement quelque chose, j'ai donc été fouillé dans les disques de mes parents et j'y ai trouvé le magnifique "Wave", et grâce à ça je suis tombé amoureux de Patti Smith; et on fini, justement, comme on a commencé, par Patti Smith, bouleversante.


    La pensée du jour : "Lorsque quelque chose a été dit et bien dit, n'aie pas de scrupules. Prends-le et copie-le." Mark Twain
    Toute mes compil' sont au format podcast en mp4. © Moi, c'est pas mixé par David Guetta (putain heureusement !), c'est même pleins de pains, vous êtes libre de vous en servir pour un Baptême, un Mariage, Une Bar-Mitzvah, une Disco Mobile ou un Sacrifice Humain, mais c'est bien de pas en tirer crédit. Il est totalement interdit de le distribuer, sinon je remonte dans le temps et je tue votre arrière grand-mère.
    Si le lien est mort, un message dans les commentaires, merci.
    Patti Smith Nirvana David Bowie The Kinks Desert Storm Alien Sex Fiend Siouxsie and the Banshees Aretha Franklin Jimi Hendrix The Cure The Farrell Bros. Rachid Taha Bauhaus Bad Livers Daucus Karota G.B.H. Slayer & Ice-T The Damned Faith No More Dead Kennedys The Cramps Sepultura New Model Army & Tom Jones The Danse Society Devo Otis Redding Jad Wio April March Oberkampf Einstürzende Neubauten Byron Lee & The Dragonaires Magazine Hi Standard Fantomas Die Krupps The Levellers Johnny Cash Les VRP Gogol Bordello Les Betteraves Komintern Sect Les Rats Les Cadavres Ludwig von 88 Mato Fait le Con (feat. K-Shoo) The Sisters of Mercy Treponem Pal The Young Gods Tom Waits Le Peuple de L'Herbe feat. Beth Gibbons The Mission Patti Smith

    mercredi 2 mars 2011

    (Compil') Plus Lourd Que l'Air

    Allez, après cette petite vidéo, je repars dans les Compil' et ça y est, j'ai rattrapé mon retard ! Plus Lourd Que l'Air, c'était le premier nom donné aux avions (à l'opposé des ballons, plus légers que l'air). Donc cette compil' va suivre la voie de l'aéronautique ... ça commence avec du prototype de biplan en bois pour continuer avec du Boeing 747, avant de se poser en douceur ... comment ça je ne sais vraiment plus quoi raconter sur mes compil' ? Même pas vrai ! Je ne suis PAS DU TOUT en train d'inventer désespérément un truc au fur et à mesure que je tape !
    Clic sur l'image pour obtenir le fichier.

    • A Compil aéronautique, début aérospatiale, avec un voyage vers Pluton (mais vraiment nawak moi ...).
    • Le NMA est sur la télé, "Deadeye" est le nom que donne les amérindiens au petit écran, ce que je trouve particulièrement bien trouvé.
    • Death en 1974
      Death n'est pas le groupe homonyme qui a inventé le genre Death Metal, mais un groupe plus ancien. C'est ma chérie qui a découvert ça en lisant le New York Times ( !!! ). Fondé en 1971 à Detroit, il s'agit en fait de trois frères Blacks, qui ont certainement fait le premier groupe Punk de l'histoire.
    • Après une petite série Punk, avec entre autre une radio session des Damned, un Bad Brains pour rester dans le peu de groupes Black dans ce style musical, et un Clash avec un texte que je trouve vraiment excellent (et d'actualité), on passe à une série Hip Hop "cheulous". On est loin du rap à la Beny B, avec des instrus lourdes et limite industrielles pour certains. Trop de gens, hélas, pensent encore que le Hip Hop est ce qu'ils entendent à la radio, j'espère que ce petit échantillon prouve le contraire. Le Dälek (groupe produit par l'excellent Mike Patton) est un monument, ambiance prenante, basse bien lourde et en avant, à écouter fort !
    • Retour au rock, lourd, dont une petite sélection de groupes français, Kourgane, Proton Burst et Dirge. J'ai découvert Kourgane récemment, et ce fût une bonne claque. Proton Burst n'existe plus, ils ont fait entre autre un album magistral, inspiré de la BD "la Nuit", de Philippe Druillet, que je recommande chaudement. Le chanteur fait aujourd'hui le groupe Monophaz, et le guitariste de la peinture, jetez y un oeil ça vaut le coup (mais reprenez votre oeil après, vous allez pas lui dégueulasser ses peintures !). Pour Dirge, ça n'a pas été facile de caler un titre sur une compil', leurs morceaux font plutôt entre 15 et 25 mn ... un des meilleurs groupe français encore en exercice à mon avis, qui n'engage que moi, mais que je donne quand même, parce que je trouve mon avis intéressant !
    • Puis on commence l'atterrissage, avec entre autre Rapeman (groupe qui en splitant donnera naissance à Shellac et Jesus Lizzard), et Blood Red Shoes, duo découvert par hasard sur France 4 en zappant au milieu de la nuit sur l'oeil mort (deadeye ...). Sans que je sois transcendé, j'ai bien accroché, pourtant je ne suis pas un grand fan de cette nouvelle mode des duos mec-fille / guitare-batterie.
    • Voilà, dépressurisation avec les B-52's (je pouvais pas les rater dans ma thématique avions) et les Beatles, là, franchement, je ne sais pas pourquoi.

    La pensée du jour : "Si tous les cons volaient, il ferait nuit". Frédéric Dard
    Toute mes compil' sont au format podcast en mp4. © Moi, c'est pas mixé par David Guetta (putain heureusement !), c'est même pleins de pains, vous êtes libre de vous en servir pour un Baptême, un Mariage, Une Bar-Mitzvah, une Disco Mobile ou un Sacrifice Humain, mais c'est bien de pas en tirer crédit. Il est totalement interdit de le distribuer, sinon je remonte dans le temps et je tue votre arrière grand-mère.
    Si le lien est mort, un message dans les commentaires, merci.
    The Creatures Adam And The Ants New Model Army New York Dolls Death The Damned Black Flag Ramones Discharge Bad Brains The Clash David Bowie El-P. Aesop Rock Antipop Consortium Boom Bip & Dose One Cannibal Ox Dälek Beastie Boys Rollins Band Nirvana Liars Kylesa Kourgane Proton Burst Dirge Grails Converge Rapeman Circle Blood Red Shoes The B-52's The Beatles

    mercredi 23 février 2011

    (News) Joy Division en Afrique du Sud

    Un petit post qui n'a rien à voir avec mes compil' parce des fois ... ba parce que des fois, pissétout !

    Je suis tombé sur cette video sur Boing Boing. Il s'agit d'un artiste d'Afrique du Sud, Spoek Mathambo, qui fait une reprise de She's Lost Control. Bon les reprise de Joy c'est rarement ça qu'est ça. Mais même si au début j'étais pas trop emballé, finalement je la trouve pas si mal que ça ... et la vidéo est franchement bien aussi. Enfin, je vous laisse vous faire une idée, n'hésitez pas à commenter (même si ça se bouscule pas dans les commentaires ;)).


    jeudi 17 février 2011

    (Compil') Roots Rock Rebel

    J'ai eu une grosse envie de Reggae et de Dub (je sais pas, ce doit être la drogue). Bizarrement, j'ai eu cette envie en écoutant du Rock 50s-60s ... alors comme j'ai pas de suite dans les idées, voilà ce qui en est sorti. La drogue c'est mal quand même. Heuuuuu, je disais quoi déjà ... ha ouais, du Reggae, cool man, cool *tire une latte* Clic sur l'image pour obtenir le fichier.

    • Ça commence avec l'immense Jean Yanne. Ce titre est en fait sorti sous le nom de "Johnny "Rock" Feller et ses Rock Child". La vidéo est à la mesure du morceau.
    • Cut Across Shorty est une parabole sur le lièvre et la tortue. Sauf que là c'est deux types qui courent pour épouser une fille. Un des deux est beau est riche, mais le deuxième à un truc spécial, un truc assez énorme, tellement énorme même que la fille, au courant, triche pour le faire gagner. J'adore cette époque du Rock, avec ses sous entendus tellement évidents aujourd'hui et qui pourtant passaient la censure puritaine de l'époque.
    • Vince Taylor est le début de la petite thématique The Clash de cette Compil'. C'est l'originale de la célèbre reprise que les Clash en ont fait sur l'album London Calling.
    • Cette version de Louie Louie, par The Wailers (rien à voir avec Bob Marley, d'ailleurs, les ré éditons sont sous le nom de "The Fabulous Wailers" pour éviter la confusion), cette version, donc, est un demi original. C'est la version qui a inspiré toutes les reprises que l'on connait (d'abord les Kingsmen, mais aussi Black Flag, The Sisters of Mercy, Motorhead, Iggy Pop, et j'en passe). Le volume qui augmente énormément sur le solo de guitare est certainement une technique d'enregistrement primitive pour compenser l'absence de pédale de distorsion, inventée l'année suivante.
    • Bon, après, un enchainement de grands classiques Rocks, ça fait toujours du bien, les classiques.
    • One Cup of Coffee est le premier morceau de Bob Marley. Avant l'invention du Reggae, il a à peine 18 ans, et ce petit 45t passe totalement inaperçu. Ce n'est que huit ans plus tard que sortira son premier album, Soul Rebel, cette fois dans la forme que l'on connait.
    • Une petite note sur Laurel Aitken, dit "le parrain du Ska", et même plus tard "Boss Skinhead" (quand Skinhead s'appliquait à des non fachos, vu la négritude de Laurel). Ce type, trop méconnu, a révolutionné la musique, ayant transformé la Calypso (pas celle de Cousteau, béotiens que vous êtes !) en Ska, qui deviendra plus tard le Reggae.
    • Nice 'n' Sleazy a de vrais relents d'une rythmique Ska, je trouve, d'où l'enchainement subtil.
    • Le Bauhaus, c'est du Reggae, avec le son Bauhaus. Ecoutez bien la ligne de basse, la rythmique et le petit bout de guitare, c'est un morceau de Reggae (les Bauhaus ne se cachaient pas d'être de grands fans de cette musique).
    • Hopla, transition, les Clash. Plusieurs reprises de Reggae à leurs débuts, mais ce titre est une compo à eux. Cela raconte l'histoire d'un blanc qui se pointe à un festival de Reggae, et qui s'attend à trouver du "Roots Rock Rebel" et n'y trouve finalement qu'une espèce d'attitude pop et formatée. Puis Strummer enchaine sur la "bobohisation" de la musique "rebelle" en cette fin d'années 70.
    • Enchainement facile quand tu nous tiens ! L'original de la très célèbre reprise des Clash, Police & Thieves. Produit par Lee Perry, quand ce dernier entendra la reprise des Clash, il accrochera leur photo dans son hall of fame où ils resteront les seuls blancs y apparaissant. C'est aussi en entendant cette reprise que Bob Marley composera l'excellent "Punky Reggae Party" et qui le fera changer d'avis totalement sur les Punks. Désormais, il les voit comme des alliés des Rastas, luttant aussi contre Babylone.
    • Encore un original d'une reprise des Clash. Armagideon Time, reprise fabuleuse d'un original fabuleux, rien de mieux à dire, c'est mon opinion et je la partage !
    • Legalize It, Peter Tosh ... fumeurs de bédos de tous les pays, unissez vous ! L'hymne récurant des amateurs de Ganja, presque devenu cliché. Peter Tosh, Bob Marley, Lee Perry, Bunny Wailer ... le quatuor infernal qui inventa le Reggae, avant de partir chacun de leur coté, parce que quand même, quand on fume autant de Ganja, ça monte grave au cerveau, et les collaborations doivent devenir compliquées. Peter Tosh était complètement giclé, ce qui ne l'empêcha pas d'être l'inventeur de la guitare syncopé du Reggae (pas rien quand même) et il fut le protégé des Rolling Stones pendant une grande partie de sa carrière (ils ont produit la plupart de ses albums et Mick Jagger fait les coeurs sur certains titres).
    • La reprise de "Fever" en Reggae est peut être mieux, à mon gout, que l'original, ça donne l'impression que le morceau a été composé pour être du Reggae !
    • Jimmy Cliff ... ha, le fameux interprète de Reggae Night ... j'ai bloqué sur ce type des années durant a cause de ça. Puis j'ai découvert le "avant" ... et bien sûr la B.O. mythique du film "The Harder They Come".
    • Linton Kwesi Johnson (LKJ). Bon, c'est mon chouchou préféré de tous. Avant tout poète, ses textes, souvent écrits en patois Jamaicain (dérivé de l'anglais) sont ultra engagés extrême gauche. Il a refusé d'être associé aux Rastas, qu'il considère intolérants et racistes. Il fait office, en Angleterre, de précurseur du Rap, à cause de son phrasé saccadé. Cette chanson est sur les fachos, et le refrain "éclate leur le crâne, parce qu'il n'y a rien dedans" est (pour moi, mais encore une fois, qui c'est qui s'exprime ici, c'est moi !) très Punk.
    • Hopla on repart dans le Rock, avec Brian Eno, que j'ai personnellement découvert grâce à Bauhaus et leur reprise de "Third Uncle". Et je m'embête pas, j'enchaine avec Bowie, vieux pote et collègue d'Eno, je vous l'ai déjà dit, j'aime la facilité !
    • Patti Smith ... il y en aurait tellement à dire ... certainement la plus grande gonzesse de l'histoire du Rock. Je serais presque amoureux (et c'est vraiment pas une bimbo pourtant). Si Punk est pourtant tellement au delà du Punk. Discographie complète à posséder et écouter d'urgence !
    • Le New Model Army est un de mes titres culte (de mon groupe culte), grâce à un vieux pote (je devrais dire même vieux vieux complice en n'importe quoi) qui me l'a fait remarqué, et donc elle est un peu sur cette compil' pour lui. Une petite guitare hispanisante entêtante, un texte assez profond sur le changement, et des frissons dans la nuque pour ma part.
    • Atmosphere, de Joy Division, est à l'origine un single uniquement pour la France. Après la mort de Ian Curtis, il a été ré édité un peu partout, pour finalement être élu, en 2000, meilleure chanson du millénaire par les auditeurs du célèbre visionnaire John Peel

    Et bé, j'en avais des trucs à dire sur celle là !

    La pensée du jour : "J'aime pas l'Rock, et pis dans l'Rock y'a pas d'cor de chasse, et moi j'aime que ça, le cor de chasse, alors." Johnny "Rock" Feller et ses Rock Child.
    Toute mes compil' sont au format podcast en mp4.
    © Moi, c'est pas mixé par David Guetta (putain heureusement !), c'est même pleins de pains, vous êtes libre de vous en servir pour un Baptême, un Mariage, Une Bar-Mitzvah, une Disco Mobile ou un Sacrifice Humain, mais c'est bien de pas en tirer crédit. Il est totalement interdit de le distribuer, sinon je remonte dans le temps et je tue votre arrière grand-mère.
    Si le lien est mort, un message dans les commentaires, merci.

    Jean Yanne Eddie Cochran Gene Vincent Vince Taylor Jerry Lee Lewis The Wailers The Kinks The Sonics Little Richard Sam The Sham The Trashmen Bob Marley The Skatalites Laurel Aitken with The Skatalites The Specials Madness The Stranglers Devo Bauhaus The Clash Junior Murvin Willi Williams Gregory Isaacs The Roots Radics Band Lee Perry & the Upsetter Sly & The Revolutionaries Peter Tosh Susan Cadogan Danny Hensworth Jimmy Cliff Linton Kwesi Johnson Brian Eno David Bowie The Velvet Underground Patti Smith New Model Army The Chameleons Joy Division

    mercredi 2 février 2011

    (Compil') La Compil' Improbable

    Quand je fais une compile, en général, je commence par mettre dans une playlist les trucs qui me font envie sur le moment. Après, je trie et j'ordonne le bousin. Et souvent, pleins de trucs passent à la trappe simplement parce que c'est trop "bizarre" pour que je sache quoi en faire et où le mettre. Quand il y à peu un ami m'a filé toute une collec' de vieilles chansons françaises, je me suis dit "allez mon p'tit bonhomme" (je m'appelle souvent "mon p'tit bonhomme" quand je m'adresse à moi même ... vous savez, on ne se sent jamais seul avec un schizophrène), je me suis donc dis "fais une compil' avec tout les trucs improbables que tu n'arrives jamais à caser". Et voilà ... l'engin ... Clic sur l'image pour obtenir le fichier.

    • Et ça commence fort ! On appel ça le comique troupier, et c'est clair que ça sent bon le corps de garde. Charlus, tout dans la finesse, c'est l'humour 1903 !
    • Jules Wolff était en fait un politicien. Il n'a fait que deux chansons, celle ci, et "Verdun, ils ne passeront pas". Le ton est donné. Cocorico !
    • Andrée Turcy, on dirait le sketch des Inconnus sur les chansons retro avec son histoire de péripatétipute et sa fin super glauque, c'est assez énorme.
    • Je trouve qu'on oublie trop souvent le coté ultra Anar' de Brassens. Les supputations qu'il fait sur les testicules de la maréchaussée en conclusion lui auraient pourtant valu un procès de notre très cher Brice Hortefeux si il avait été un rappeur aujourd'hui.
    • Avant de faire leur film, les Blues Brothers avaient remis au gout du jour le blues et la soul, dans un monde gouverné par le disco, en créant le groupe qui sera célébré deux ans plus tard dans l'excellent film éponyme. L'album de leur tournée reste la meilleur vente de l'histoire du Blues, et on trouve déjà tout l'humour des personnages dans cette reprise d'un morceau de the Chips (1956).
    • You Rascal You était la musique d'un Betty Boop, le célèbre "vieille canaille" de Gainsbourg (avec Mitchell) en est une adaptation.
    • Le Charles Mingus est un des plus grand morceau du monde pour moi. La phrase de sax qui revient sans cesse me remue les tripes. Une vraie petite collégienne dans ses premiers émois.
    • Dupain est un groupe français qui chante en Occitan, des textes très engagés socialement. Hélas le groupe n'existe plus, le chanteur a une carrière solo mais je n'ai pas encore écouté.
    • Geinoh Yamashirogumi est le compositeur de la B.O. d'Akira, magnifique bande originale mêlant la musique japonaise traditionnelle et l'expérimentation avec des synthé, un must have (et un must see pour le film et un must read pour la version dessinée). 


    La pensée du jour : "Have you ever heard of a wish sandwich? a wish sandwich is the kind of a sandwich where you have two slices of bread and you ... hee hee hee ... wish you had some meat...". Rubber Biscuit
    Toute mes compil' sont au format podcast en mp4.
    © Moi, c'est pas mixé par David Guetta (putain heureusement !), c'est même pleins de pains, vous êtes libre de vous en servir pour un Baptême, un Mariage, Une Bar-Mitzvah, une Disco Mobile ou un Sacrifice Humain, mais c'est bien de pas en tirer crédit. Il est totalement interdit de le distribuer, sinon je remonte dans le temps et je tue votre arrière grand-mère.
    Si le lien est mort, un message dans les commentaires, merci.

    Charlus (Louis-Napoléon Defer) Jules Wolff Andrée Turcy Nitta-Jô (Jeanne Daflon) Germaine Lix Boris Vian Georges Brassens B.B. King John Lee Hooker T-Model Ford The Blues Brothers Ray Charles Billie Holiday Duke Ellington Louis Armstrong Count Basie Miles Davis Dizzie Gillespie & Charlie Parker Charles Mingus Otis Redding Aretha Franklin Wevie Stonder Amon Tobin Aphex Twin Panacea Throbbing Gristle Einstürzende Neubauten Diamanda Galas Lucrate Milk Mr. Bungle Fantomas Secret Chiefs 3 Hasam Yarim Dunya et son ensemble Fanfare Ciocarlia Dupain Geinoh Yamashirogumi Oedo Sukeroku Taiko

    lundi 24 janvier 2011

    (Compil') Arthas Be Gone

    Arthas
    Alors voilà, comme certains le savent, je fais partie de cette secte de toxico ... hum, de cette grande communauté créative connus sous le nom de joueurs de World of Warcraft (dit "WoW", et non, contrairement à Cartman, j'évite le sceau pour mes besoins, je vais encore aux toilettes !). Hors, donc, dans cette magnifique fresque épique ou l'on incarne des héros qui doivent (régulièrement) sauver le monde, il y a bien sûr les grands méchants (ou "Boss") qu'il faut battre en groupe après de multiples combats (ou "Raids"). Et l'ancien grand méchant pas beau qui voulait asservir les gentils et dominer le monde s'appelait Arthas, dit aussi le Roi Liche (et ouais, ça chie à l'oreille hein, le Roi Liche, on n'est pas là pour déconner !)
    Donc, pour aller rendre visite au gros-pas-beau, j'avais fais une p'tite compil' plutôt bourrine pour me motiver. Et comme d'hab', on clic sur l'image pour obtenir le fichier.



    • Le Wardance de Killing Joke est la version du 45t d'origine, j'aime beaucoup le coté plus brut du son.
    • J'avais commencé par mettre un Senser plus recent, puis finalement celui ci collait plus à ma thématique "héros qui sauvent le monde en péril" (et c'est le titre qui m'avait fait découvrir le groupe).
    • Je suis archi fan du Stiff Little Fingers, groupe que je trouve trop souvent ignoré dans la ligné des vieux groupes énervés.
    • Un p'tit coup de vieux Metallica, je sais pas pourquoi je l'ai mis (parce que franchement ça a vieilli même si le morceau est bien ...).
    • Le Prong me donne à chaque fois envie de sauter partout, vraiment un groupe brillant, essayez ce titre dans le iPod quand vous êtes à la bourre pour un truc, ça donne la mesure, et, je sais pas pourquoi, les autres piétons s'écartent (en fait ce doit être le martèlement du pas en cadence avec la chanson ...). De toute façon, tout cet album est puissant.


    La pensée du jour : "La réalité est une béquille pour les gens qui ne supportent pas les drogues." (ce pourrait être le mot d'ordre des joueurs de WoW mais c'est d'une actrice Americaine, Lily Tomlin, et oui j'ai trouvé ça par Google et ce n'est pas juste mon incroyable culture générale !)

    Toute mes compil' sont au format podcast en mp4.
    © Moi, c'est pas mixé par David Guetta (putain heureusement !), c'est même pleins de pains, vous êtes libre de vous en servir pour un Baptême, un Mariage, Une Bar-Mitzvah, une Disco Mobile ou un Sacrifice Humain, mais c'est bien de pas en tirer crédit. Il est totalement interdit de le distribuer, sinon je remonte dans le temps et je tue votre arrière grand-mère.
    Si le lien est mort, un message dans les commentaires, merci.

    Noir Désir New Model Army Killing Joke Nine Inch Nails Senser Oneyed Jack Ministry K.M.F.D.M. Lard The Young Gods Wire Bérurier Noir O.T.H. Dead Kennedys The Exploited G.B.H. Peter And The Test Tube Babies Ramones Stiff Little Fingers U.K. Subs The Stooges Metallica Faith No More Prong Neurosis Godflesh Alien Sex Fiend

    jeudi 13 janvier 2011

    (Compil') Poivre & Sel, 10 septembre 2010

    Hopla, je continue la mise à jour avec les anciennes Compil'. Poivre & Sel, de Septembre 2010. Principalement Rock et Rap, différents mais complémentaires, Poivre & Sel ... trop subtil, des fois je me trouve à la limite de la philo ! Si vous voulez me proposez pour le Nobel surtout n'hésitez pas !
    Bon, je me calme, vous trouverez (en cliquant sur l'image) :



    • Plutôt Punk-Rock-Goth, avec un peu de Hip-Hop, mais pas le modèle "diffusé à la radio". Le sample du titre des Beastie Boys est tiré du "Sonic Reducer" des Dead Boys, d'où l'enchainement facile, mais j'aime la facilité (Dead Boys où chantait l'excellent Steve Bators, qui formera plus tard les Lords of the New Church).
    • La version de "Limo Life" de U.K. Subs ne se trouve pas sur album, elle sert de fond musical au menu d'un DVD, d'où je l'ai extraite après anesthésie locale dudit DVD, il n'a pas souffert et se remet plutôt bien, je vous remercie.
    • Sinon, je ne sais pas si je suis un ado attardé ou si au contraire j'ai une analyse pointue de la situation, mais je trouve que "La France Dort" d'O.T.H. est toujours tellement d'actualité (bon bon ok, faut pas être prix Nobel pour faire le rapprochement, ça va, et j'irai ranger ma chambre quand je veux, na !).
    • Le titre des Wampas est en fait une reprise de Coluche. La seule vidéo que j'en ai trouvé n'est hélas pas synchro.
    • L'enchainement "Jumping Someone Else's Train - Another Journey By Train" est tiré d'un live bootleg de 1980 en Belgique. Je ne comprends même pas que la version album ne soit pas pareil tellement cet enchainement coule de source (ce qui, en Belgique, ne pouvait qu'être un hommage au Manneken-Pis ... couler de source - Manneken-Pis ... hum pardon).

    Bonne écoute.

    La pensée du jour : "Quand je cesserai de m'indigner, j'aurai commencé ma vieillesse." André (Nobel) Gide.

    Toute mes compil' sont au format podcast en mp4.
    © Moi, c'est pas mixé par David Guetta (putain heureusement !), c'est même pleins de pains, vous êtes libre de vous en servir pour un Baptême, un Mariage, Une Bar-Mitzvah, une Disco Mobile ou un Sacrifice Humain, mais c'est bien de pas en tirer crédit. Il est totalement interdit de le distribuer, sinon je remonte dans le temps et je tue votre arrière grand-mère.
    Si le lien est mort, un message dans les commentaires, merci.

    Dead Can Dance The Bold The Cramps Love and Rockets DJ Shadow Nine Inch Nails Depeche Mode Le Peuple de L'Herbe The Herbaliser Asian Dub Foundation Sole Kabal Wu-Tang Clan Beastie Boys Dead Boys The Exploited U.K. Subs Magazine Public Image Limited O.T.H. Les VRP Les Wampas Bérurier Noir Agnostic Front Madball Biohazard Primus Joy Division The Cure Red Lorry Yellow Lorry The Levellers The Pogues Justin Sullivan

    mardi 11 janvier 2011

    (Compil') Pierre Qui Roule

    Voilà la première compil', "Pierre Qui Roule". Je remonte dans le temps, elle date de juillet dernier, mais, à ce qu'on m'a dit chez les témoins de Jehovah, les premiers seront les derniers et vice et versa (huuuuuuuuummmm, vice ... heu, bougez pas je reviens !).

    Me revoilà, ça va mieux. Donc au menu de cette cuvée Juillet 2010, on trouve (si on clic sur l'image bien sûr):


    Comme vous pouvez les constater, c'est plutôt Rock, au sens large. Je me suis fais plaisir avec l'enchainement Peter / Skeletal / Xmal / Siouxsie qui me rappel la lointaine époque ou je faisais le di-ji dans des soirées pour chauves-souris (lesdites soirées avait justement en intro celle de cette compil', tient tient, comme de c'est bizarre ...).
    Aller, bonne écoute et un p'tit mot dans les commentaires ça mange pas de pain électronique.

    La pensée du jour : "La culture, c'est comme l'amour. Il faut y aller à petits coups au début pour bien en jouir plus tard." Pierre (qui roule) Desproges

    Toute mes compil' sont au format podcast en mp4.
    © Moi, c'est pas mixé par David Guetta (putain heureusement !), c'est même pleins de pains, vous êtes libre de vous en servir pour un Baptême, un Mariage, Une Bar-Mitzvah, une Disco Mobile ou un Sacrifice Humain, mais c'est bien de pas en tirer crédit. Il est totalement interdit de le distribuer, sinon je remonte dans le temps et je tue votre arrière grand-mère.
    Si le lien est mort, un message dans les commentaires, merci.

    Fields Of The Nephilim Shellac Wire A Place To Bury Strangers The Jesus & Mary Chain Made Out Of BabiesFaith No More New Model Army The Cramps The Sonics The Animals The Electras The Velvet Underground David Bowie Bauhaus Joy Division The Stranglers The Sisters of Mercy Red Lorry Yellow Lorry Killing Joke 1919 Gang Of Four Devo The Clash The Damned Ramones Stiff Little Fingers Gogol Bordello Peter And The Test Tube Babies Skeletal Family Xmal Deutschland Siouxsie and the Banshees Christian Death Portishead Tom Waits

    lundi 10 janvier 2011

    Il est né le divin enfant

    Un petit blog, sans grande prétention, en hommage à la Valstar ... plouf plouf, je reprend, en hommage à la musique, toutes les musiques, parce que ça adoucit la brigade des moeurs (et qu'ils ont aussi besoin de tendresse ces gens là !).
    La webradio trop compliquée et trop chère, faith book et consorts ça me beurk, donc blog. Vous trouverez des compil' faites au jus d'amour, avec mes petites mains poisseuses, au format de podcast, donc chapitrés et avec les zolis pochettes. Et bien sûr, faut acheter des disques (au moins ceux des groupes qui ne vivent pas dans des villas) et, surtout, aller aux concerts !